Projection du documentaire “La Glace et le ciel” / Débat

Le mardi 15 décembre, l’Ambassade de France et la Délégation de l’Union européenne en Thaïlande ont organisé, avec la coopération de l’ONEP, une projection exclusive post COP21 du documentaire “La Glace et le ciel” de Luc Jaquet, au Lido. Cette projection a été suivie d’un débat sur les êtres humains et leur environnement dans un contexte de dérèglement climatique, avec la participation du journaliste Eric Glover.

Quatre jours après la cloture de la Conférence de paris ou COP21, au Bourget, près de Paris, 147 invités ont vu en exclusivité le documentaire “La Glace et le ciel” de Luc Jacquet, récompensé en tant que réalisateur par un Oscar pour son documentaire “La marche des Pingouins”.

Projeté à la cérémonie de clôture du Festival de Cannes, en mai 2015, “La Glace et le Ciel” est un récit épique sur la vie du climatologiste français Claude Laurius, depuis ses premiers pas en tant que jeune glaciologue au moment où il reçoit pour couronner sa carrière le prix Planète bleue « Blue Planet Prize), équivalent du Prix Nobel pour les sciences environnementales.

Introduisant l’événement, M.Gilles Garachon, Ambassadeur de France en Thaïlande, a souligné « la portée historique de l’accord signé à la Conférence de Paris (COP 21) Cet accord a constitué un momentum universel, de portée politique. Il porte en lui les bases d’un véritable engagement mondial pour contenir le réchauffement de la planète et favoriser la transition vers des économies résilientes et bas carbone. » Il a ajouté que « l’engagement de la Présidence française continuera aux côtés de la future présidence du Maroc, en vue de la tenue, à Marrakech, de la COP 22 ».

De son coté, Madame Luisa Ragher, Chargée d’affaires a.i de la délégation de l’Union européenne a déclaré “L’accord de Paris constitue une victoire pour l’Europe, mais plus important encore, pour la communauté internationale. C’est un accord universel, légalement contraignant et qualifié d’ »Historique, ambitieux et équilibré » pour lutter contre le réchauffement climatique ». Elle a précisé « AMBITIEUX : avec un objectif de limiter la montée des températures à 1,5°C ; ENGAGEANT : grâce à une révision quinquennale des engagements et à un mécanisme de transparence ; SOLIDAIRE : avec un financement de 100 milliards par an pour le soutien des pays en développement, par l’Union européenne et les pays développés. L’Union européenne se tient prête à soutenir la communauté internationale, y compris la Thaïlande, pour faire face au défi que constitue le dérèglement climatique. »

Enfin, Monsieur Prasert Sirinapaporn, Directeur de la division de coordination pour la gestion du changement Climatique (ONEP), de retour de la COP 21, a rappelé la contribution de la Thaïlande, à travers la publication, avant le 1er octobre, de son INDC, et a salué l’accord obtenu.

Après le documentaire, le journaliste Eric Glover, invite d’honneur, a participé au débat sur les êtres humains et leur environnement dans un contexte de dérèglement climatique. Eric Glover est Chargé de mission pour Canal France International (CFI) au Myanmar, pour la création d’une école de journalisme depuis juillet 2014. Avant, il a été responsable de la section Environnement, Science et Technologie du journal d’information « Courrier International » de 2006 à 2011.

publié le 18/12/2015

haut de la page